Jeep Wrangler – Ma petite cerise

De nouvelles aventures vont débuter tout doucement avec ma petite cerise. Encore d’origine actuellement mais sujette à des updates futures 🙂

Impressionné par ses capacités sans en avoir encore exploré toutes ses performances.

D’origine son premier baptême dans la boue en compagnie de Guillaume et Sarah. Très belle rencontre !

Lapland Saariselkä – Voyage au pays du père Noël

Un petit retour sur mon séjour au pays du père Noël, en Laponie, plus précisément dans la région d’Ivalo, dans une charmante petite station de ski à Saariselkä.

Nous sommes en nuit Polaire, la luminosité, lorsque le ciel est dégagé est incroyablement belle, dans les tons de rose, violet, saumon, c’est vraiment jolis. Par contre les « jours » sont très courts. nous avons donc droit à beaucoup d’heures sombres. La nuit tombe très tôt, vers 15H et il fait super noir assez rapidement.

Quelques photos des diverses activités que j’ai pu réaliser durant mon séjour.

MOTONEIGE & IGLOO

MOTONEIGE & PECHE

CHIEN TRAINEAU

RENNES

BALLADE EN RAQUETTE

SKI

SAARISELKÄ

Smith the Roll Pack Millican 18L

Ça faisait un moment que je recherchais un sac à dos afin de pouvoir transporter facilement mon MacBook Pro, GSM, papier, bref un sac urbain. J’ai opté pour la marque Millican. Ce sac a un design épuré aux jolies couleurs. C’est dans le but des différents rangements disponibles et de la possibilité de voyager avec mon laptop que je l’ai choisi. 

Dimension : H 50cm x W 28cm x D 15cm – 850gms

Les rangements intérieurs, sur le coté pour votre gsm sont très sympas, revêtus  d’un tissu très doux afin de ne pas griffer votre tablette ou gsm. 

Extrêmement facile d’insérer son laptop, il se situe dans le dos du sac.

Les finitions du sac sont très qualitatives, de bonne manufacture. Elles semblent solides et efficaces.

Laponie – Saariselkä

J-30 Pour cette visite en Laponie ! Le pays du père Noël, même si c’est bien Liège ou je réside qui est officiellement Capitale Européenne de Noël 2018 !

Quelques jours de repos et d’activités hivernales. Ski, randonnée en raquette, moto neige, Rando chien et bien entendu la chasse aux aurores Boréales. Je vous reviens avec tout cela en images d’ici un bon mois.

Liège désignée capitale européenne de Noël 2018 ! #Liège #Noel #europeancapitalofchristmas2018https://t.co/RYpED9Yawm pic.twitter.com/NYacnMo2pN— Ville de Liège (@VilledeLiege) 14 décembre 2017

Zanzibar : Prison Island – Stone Town

Le voyage en taxi fut long vers l’aéroport du Kilimandjaro. Mon taximan avait bien intégré la notion de pole pole. Le passage à la douane en chaussettes assez marrant. Fouille du sac pour trouver mon knife et puis tout ok. L’aéroport est bien petit malgré tout et les avions de précision air sont à hélices …

Le voyage fût rapide et si on quitte un ciel bien gris, à l’arrivée c’est un magnifique soleil. Après quelques formalités je me rends à mon hôtel en taxi.

On remarque fortement le changement vers une population a 98% musulmane. Toutes les femme et les filles sont voilées. Beaucoup d’échoppes jonchent les routes avec des produits locaux. Oranges, fruits divers, poissons sont sur les étales.

J’arrive à mon hôtel par une route très chaotique, mais je découvre un petit paradis surplombant la mer à l’entrée de l’estuaire. L’accueil est formidable et l’hôtel est très paisible. Il est constitué de bungalows titres paisibles au milieux des ruines du palais historique de Chuini.

Dès mon arrivée je décide de prendre un guide pour visiter l’île au tortues, Stone Town, son cœur historique et son marché.

L’île aux tortues.

Ultra touristique, l’île aux tortues C’est un peu une usine à touristes. Les tortues géantes d’Aldabra en voie de disparition, sont en effet énormes et très âgées pour certaines. D’ailleurs leur âge est inscrit sur leur carapace.

Pour découvrir l’île, le seul accès est la mer. Le petit bateau est très sympa.

LRG_DSC05094

Mais je ne m’attarderai pas. Même si je fais un selfie avec l’une d’entre elle, je me sent mal à l’aise. Qu’on les laisse tranquille 🙂 d’ailleurs les tortues sont originaires des Seychelles et ont été offerte en cadeau par le gouverneur britannique des Seychelles.. J’ai plutôt de l’empathie pour elles. Souvent bousculées pour faire la plus belle photo, elles n’ont qu’une semi liberté.

La visite de l’île est vite faites car celle-ci est toute petite. 500m de long pour 250m de large.

J’aurai voulu en connaître d’avantage sur la prison qui a été utilisée en 1860 pour les esclaves turbulents, achetée en 1893 par le premier ministre britannique de Zanzibar, Lloyd Mathews mais pour en faire une prison. Aucun prisonnier n’a jamais été hébergé sur l’île et est devenu une station de quarantaine pour les cas de fièvre jaune. L’ancienne prison est transformée dorénavant en resto boutique spécial touristes…

Retour à Stone Town pour découvrir les petites ruelles.

LRG_DSC05127.jpgLRG_DSC05130.jpgLRG_DSC05131.jpgLRG_DSC05135.jpg

Au détour d’une d’entre elles, on y croisera la maison ou Freddy Mercury se posa.

Ou encore cette célèbre place Jaws Corner ou l’animation en soirée est folle au bruit des jeux de dominos.

LRG_DSC05149

Le téléphone international sur l’arbre est tout aussi original.

LRG_DSC05148

Le marché local est vaste et bondé de gens. On y trouve de nombreux fruits, une partie consacrée à la viande, la volaille, les poissons, etc.

La visite se poursuit par quelques lieux culturels et historiques. Le Christ Church est une cathédrale anglicane. C’est une église historique de référence, ainsi que l’un des exemples les plus importants de l’architecture des premiers chrétiens en Afrique de l’Est. Mémorial pour les esclaves. La visite se terminera dans la fin de l’après midi et direction mon petit paradis d’hôtel

La visite se terminera dans la fin de l’après midi et direction mon petit paradis d’hôtel.

LRG_DSC05209.jpgIMG_2504.jpegIMG_2507.jpegIMG_2513.jpeg

Un moment de pur bonheur. Manger sur un ponton, au-dessus de la mer. Le repas est superbement bon. Une bisque de homard. Douce. Légère. Des grosses crevette enrobées de pâtes frites avec une sauce très agréable façon tartare. Le pain très bon. Servi avec trois petites sauces. Tapenade sublime. Curry lemongrass envoûtante et un chili piquante juste comme il le faut. Ce moment est fabuleux. J’attends le plat avec impatience. Ce fut un poisson mi-cuit grillé. Du riz et quelques légumes. Le poisson fut tendre à souhait. L’ensemble du plat bien parfumé. Un régal. Pour finir une petite portion de tiramisu très agréable.

J’aurai l’occasion de manger à différents endroits de l’hôtel, très très sympa les repas.

IMG_2671.jpeg

La plage privée est très calme et reposante, la balade le long de mer très sympa aussi.

IMG_2686.jpegIMG_2690.jpeg

C’est en profitant du dernier coucher de soleil à mon hôtel Chuini Zanzibar Beach Lodge que je prendrais mon dernier repas avant de rejoindre mon petit chez moi.

IMG_2695.jpegIMG_2800.jpg

IMG_2514IMG_2701.jpegIMG_2710.jpeg

TANZANIE- SAFARI – J3 Lac Manyara

Lac Manyara

LRG_DSC04999.jpgLRG_DSC04997.jpg

Départ tôt en matinée au parc national du Lac Manyara, un petit parc de 330 km2 qui n’a rien à envier à ses voisins plus grands. La faune y est particulièrement développée et le paysage singulier, en raison de son lac et de ses forêts tropicales.

On y apercevra beaucoup des groupes de babouins et de singes bleus s’amusant sur le bord de la route. Le lac Manyara est le domaine des buffles, des gnous, des zèbres, des girafes, mais aussi des aigles bateleurs qui planent majestueusement dans le ciel.
Les léopards, bien que très nombreux, sont toutefois plus difficiles à voir, nous n’en apercevrons d’ailleurs aucun.
La forêt est dense. Mais je serais un rien déçu. Il fait encore bien gris. On ne verra finalement que quelques girafes, un petit troupeau d’éléphants, et pas mal de singes. La journée fut une journée de recherche et nous n’y avons pas trouver bcp de choses.
LRG_DSC05079.jpg2018_07_26_09_55_20_238.jpg
Vers midi, on quittera le parc pour un transfert à l’hôtel d’Arusha pour récupérer mes bagages restés sur place et passer une dernière nuit paisible avant de découvrir le paradis de Zanzibar.

TANZANIE- SAFARI – J2 Cratère du Ngorongoro

Cratère du Ngorongoro – Karatu

Aujourd’hui, on part pour une journée de safari dans le célèbre cratère du Ngorongoro. Véritable sanctuaire naturel de vie sauvage, ons y trouve presque tous les animaux d’Afrique de l’Est, y compris le rare rhinocéros. On y apercevra une panoplie de zèbres, de gnous et de buffles. Le cratère est la maison de plus de 25 000 grands animaux, dont 26 rhinocéros noirs en voie de disparition, de même que la plus dense concentration de lions au monde. 

La descente dans le cratère est d’une beauté pittoresque avec sa forêt luxuriante et ses milliers d’animaux. En route vers l’intérieur du cratère du Ngorongoro, on traversera le sol herbeux du cratère, sa forêt, ainsi que les rives du lac Magadi et ses marais environnants. Le lunch sera servi sous forme de pique-nique dans ce cadre enchanteur. En compagnie des merveilles de la nature, on partagera un moment exceptionnel à proximité de la faune dans ce paradis extraordinaire.

Le cratère est froid. Froid dans tous les sens. Il y fais glacial car on est un peu en altitude et froids par l’environnement. En effet, c’est une énorme plaine. Pas bcp d’arbre. On assistera vite à ce que l’on est venu chercher ici. Les lions ! On aura droit à une chasse de 13 jeunes lions et un buffle. Le manque d’expérience aura sauvé le buffle pour cette fois ci.

On passera le reste de la journée à rechercher des fauves et des rhinocéros qu’on ne finira qu’admirer de loin, de très très loin !

 

TANZANIE- SAFARI – J1 Parc du Tarangire

Aujourd’hui c’est le premier jour de safari. Je me suis levé très tôt, histoire de remettre de l’ordre dans les sacs car je change d’hôtel ce soir et une partie des affaires restent encore dans l’hôtel actuel. 7h petit déjeuner et 8h on vient me chercher en 4×4 pour le départ. Pierre m’a indiqué qu’il faudrai plus de 2 h de route pour arriver dans le parc. J’espère prendre de belles photos et de vivre un moment unique.

Tanzanie Zanzibar 1.jpg

IMG_2827 2.jpgIMG_2251.jpg

En route pour le safari. La route est assez longue avant d’arriver à l’entrée du parc. Nous sommes en réalité énormément de véhicules en même temps. On est sur le territoire des Maasaï. C’est très intéressant de voir leur culture, leur mode de vie.

LRG_DSC04507.jpg

Premier jour de safari dans le parc du Tarangire. La route fut longue jusqu’à l’entrée du parc. L’attente pour le payement également, mais cela en valait la peine. En attendant on fera un petit tour dans l’entrée du parc, des crânes imposants trônes tout le long.

IMG_2247.jpgIMG_2249.jpgIMG_2250.jpg

Il y a dès l’entrée dans le parc  un nombre incalculable d’animaux. Beaucoup d’éléphants, de girafes, d’impalas, de zèbres, de buffles, de singes. C’est assez impressionnant de les voir évoluer dans leur « milieux naturel » entrecoupés malgré tout de bons nombres de chemins pour les voitures. Et les voitures aussi sont très nombreuses à tourner dans le parc pour le safari.

LRG_DSC04572.jpgLRG_DSC04575 2.jpgLRG_DSC04584.jpgLRG_DSC04639.jpgLRG_DSC04642.jpgLRG_DSC04652.jpgLRG_DSC04680.jpgLRG_DSC04682.jpgLRG_DSC04727.jpgLRG_DSC04737.jpgLRG_DSC04718.jpgLRG_DSC04710.jpg

Les paysages sont tout aussi magnifiques.

LRG_DSC04730.jpgTanzanie Zanzibar 5.jpg

Belles découvertes et très bons moments dans ce parc. Il aura fait beau mais vraiment pas trop chaud et très agréable. Retour à l’hôtel avant le safari suivant.

Je sejournerai à l’Hôtel Kudu Lodge & Camp durant mes Safaris.
Un hôtel vraiment très sympathique dans la ville poussière de Karatu.

Les chambres sont très vastes et spacieuses. J’avoue avoir craqué et fait un petit feux de bois dans la cheminée la dernière nuit. Ambiance incroyable. Les repas étaient sous forme de buffet très variés. Le petit déjeuné aussi très agréables avec mon guide et le chauffeur.

IMG_2293 2.jpgIMG_2297.jpg

IMG_2380.jpgIMG_2376.jpgIMG_2363.jpg

TANZANIE- Kilimandjaro – J9 Mweka Camp – Mweka gate – Arusha  – D- 1418 m

Jour 9: 23/07/18 Mweka Camp – Mweka gate – Arusha  – D- 1418 m

Camp Mweka (3,068m/10,066’) –> Porte Mweka (1,650m/5,514’) ->Arusha
Distance: 16km | Heures de marche: 4 | Altitude départ: 3 068m, Altitude à la fin: 1 650m

Dernier jour et fin du trek.

Nuit assez difficile. Très humide. Le camps est vaste et bien remplis. Même si nous pouvions dormir, cela s’avérera impossible. Donc petit déjeuner et ensuite remerciement à l’équipe. IMG_2224

Après le chants de l’équipe, nous entamons la descente vers la porte du kili en traversant la forêt sous la pluie et dans une boue pas possible.

IMG_2226.jpgIMG_2228.jpgIMG_2229.jpgIMG_2230 2.jpgIMG_2232.jpg

Avec cette pluie, je ne ferai pas beaucoup de photos. le chemin n’est que boue, il est glissant et très fréquenté. Parti dans les dernier, je finirais par re dépasser l’ensemble des groupes. Arrivé à la porte, une dernière signature sur le livre du Kilimandjaro avant la remise du diplôme officiel 😉

IMG_2234.jpgIl nous faudra encore 3h30 de voiture pour atteindre mon hôtel. Le trek du Kilimandjaro ce termine enfin avec une réussite très agréable. Petit repas à l’hôtel. Pierre mon guide français sera également dans la partie safari qui débute demain.

TANZANIE- Kilimandjaro – J8 Camp Barafu – Mweka Camp – D-2647 m

Jour 8: 22/07/18 Camp Barafu – Mweka Camp – D-2647 m

Barafu (4,605m / 15109 ‘) –> Mweka (3,068m/10,066’)
Distance: 12km Heures de marche: 7 | Altitude départ: 4 605m, Altitude à la fin: 3 068m

Réveil un peu plus tardif aujourd’hui. Je profite de ses derniers instants au dessus des nuages. Une mer de nuages incroyable. Nous sommes à flan de colline, un dernier regard sur le sommet du Kilimandjaro où j’ai pu fouler ses neiges les plus hautes de l’Afrique. Je ne réalise pas encore, et j’avoue que c’est à cet instant, ou je transcrit mon trek, que j’en prends sa performance et ce moment magique.

Nous entamerons notre descente vers Le camps de Mweka où nous passerons la nuit. La descente n’est pas si facile. Sableuse, rocheuse, caillouteuse. On croisera sur la route des style de civière pour redescendre les personnes en difficultés. IMG_2199.jpgIMG_2201.jpgIMG_2204.jpgIMG_2205.jpgIMG_2207.jpgIMG_2208 2.jpg

Petite halte au Hight Camp à 3950 m, Juste pour reprendre un peu de force. Le temps est encore très agréable. Mais cela ne durera pas. Dès que nous rentrons dans la foret et les nuages, une brume est omniprésente.

IMG_2210.jpg

Nous descendrons dans cette mer de nuages. Arrivé au camp, une brume constante nous envahira toute la journée et la nuit.

IMG_2212.jpgIMG_2213.jpgIMG_2214.jpg

Les tentes sont installées parmi les arbres donnant une atmosphère particulière.

IMG_2216.jpg

Après un bon repas et une nuit très humide, nous entamerons notre dernière descente d’environs 10 km ou le véhicule viendra nous reprendre afin de nous conduire à l’hôtel. L’ultime au revoir avec l’équipe sonnera la fin de ce trek de folie qui m’aura emmené sur le toit de l’Afrique !